Madi’s Cakes

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

« Madi’s cakes », rue Victor-Hugo, on reconnaît tout de suite l’odeur des gâteaux en pleine cuisson. Au-delà des senteurs, difficile d’échapper à l’histoire de Marine, « Madi », la patronne des lieux. Arrivée en France en 2004 après avoir fui l’Arménie, Marine Baskhshyan et son mari se fixent à Pamiers en 2008. La jeune femme ne parle pas français. Impossible pour elle d’exercer son métier : institutrice. Mais c’est mal la connaître. Elle apprend le français. Sa ténacité fera le reste et décide de passer un CAP de cuisine « Je suis une amoureuse de la cuisine française et j’avais envie de connaître tous les plats et les saveurs », dit-elle en riant et si on lui demande si elle est arrivée au bout de sa quête elle répond : « non ! J’ai encore beaucoup de choses à apprendre et à goûter ». Elle travaille d’abord dans la maison de retraite de Mazères et prend vite l’habitude de réaliser des gâteaux pour les anniversaires des résidents. « L’idée de faire un apprentissage en pâtisserie s’est alors imposée, car je me suis aperçue que j’adore faire des gâteaux. Je passe mon CAP en candidat libre, car j’étais déterminée à ouvrir une boutique au centre-ville de Pamiers ».

Une incroyable énergie

Durant son apprentissage, elle imagine pour se faire connaître de réaliser des gâteaux gratuitement. « Je demandais juste aux gens de m’apporter la matière première comme la farine, le sucre, les œufs, le beurre ». Marine, avec une incroyable énergie et son grand sourire, arrive à ses fins et ouvre sa boutique à Pamiers en 2016 après avoir surmonté toutes les difficultés des démarches administratives. Aujourd’hui, une clientèle fidèle vient lui commander de magnifiques gâteaux pour les différentes étapes d’une vie. À chaque fois, une nouvelle création sort des fours, une pièce unique car c’est le client qui choisit l’intérieur de son gâteau.

« Le plus important, explique la jeune femme, est de comprendre exactement les vœux de mes clientes. J’aime discuter avec elles pour définir le thème, l’âge du destinataire, les formes, les couleurs, les décorations qui feront la réussite de mon gâteau et qui sera la touche finale à un repas exceptionnel. »

Partager son savoir-faire

Marine crée de vrais chefs-d’œuvre beaux à l’œil et délicieux à manger : ainsi les gâteaux de mariage à base de génoise sont finement décorés de petites fleurs, de rubans, de figurines entièrement faites à la main en pâte à sucre. Mais un gâteau d’anniversaire peut tout aussi bien reproduire des personnages de dessins animés, de sagas télévisées, qu’une véritable petite ménagerie. « En réalité je ne compte pas mes heures, car la réalisation de ces petites figurines est un travail minutieux qui demande l’utilisation des mêmes outils fins que les décors pour les céramiques, mais c’est un travail qui me plaît : j’essaye de m’imaginer la joie de la personne qui viendra chercher le gâteau terminé ! Je ne travaille qu’avec des produits locaux et des fruits frais de saison. Je m’enquiers des allergies possibles et je peux proposer des pâtisseries sans gluten », précise-t-elle, intarissable. Marine organise aussi des ateliers, car elle aime partager son savoir-faire. Marine est une véritable artiste doublée d’une pâtissière remarquable même si elle dit que « pour faire un beau et bon gâteau, il faut 5 % de talent, le reste n’est que du travail ».

catherine Pitat

catherine Pitat

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous pour recevoir notre Newsletter

Vous avez la possibilité de vous désabonner par simple clic.